Des autotests d’infection au VIH dans les pharmacies françaises

Depuis le 15 septembre, on peut trouver dans les pharmacies françaises un test d’infection au VIH (virus du SIDA) à effectuer soi-même. Ce test de dépistage d’une éventuelle séropositivité peut être réalisé par le patient lui-même par une simple piqûre au bout du doigt, un peu à la manière de ce qui se fait dans le contrôle de la glycémie chez les diabétiques. Le résultat est disponible après quelques minutes et le coût du dispositif oscille autour des 25 euros. L’autorisation de mise sur le marché de ces tests a évidemment pour but d’inciter les gens à se tester, car en France, on estime à plusieurs dizaines de milliers le nombre de personnes qui seraient séropositives sans le savoir. Tout le monde, en effet, ne souhaite pas se rendre dans les centres de dépistage. Dans le cas présent, l’autotest permet un diagnostique discret puisque le patient pourra le réaliser seul, chez lui. La Haute Autorité de Santé précise qu’en cas de résultat positif, une confirmation devrait être effectuée par une prise de sang réalisée en milieu médicalisé. D’autre part, le patient est également seul face à un résultat positif, avec les éventuelles conséquences psychologiques que cela peut avoir. Cependant, les autorités compétentes ont estimé que depuis quelques années, la maladie suscite moins d’inquiétudes, du fait notamment de l’amélioration des traitements. C’est une des raisons pour lesquelles cette mise sur le marché a été autorisée. En quelque sorte, le SIDA est de plus en plus considéré comme une maladie chronique comme une autre, au même titre que l’hypertension, le diabète ou l’hypercholestérolémie.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic