Le bio, c'est quand même mieux

Quoi que l'on puisse en penser, la plupart des études viennent au fil du temps confirmer que les aliments bio sont plus sains que leurs concurrents non bio. La raison est simple : ils contiennent moins de pesticides. Une nouvelle étude parue fin 2018 et menée sur un large panel de 70000 personnes est venue le confirmer, notamment pour un type de cancer, le lymphome non-hodgkinien, dont on compte tout de même près de dix mille cas par an rien qu'en France. Cela va dans le sens d'une étude anglaise conduite en 2014 sur 600000 femmes et qui arrivait déjà à cette même conclusion : les patients se nourrissant d'aliments biologiques sont significativement moins atteints par ce cancer que les autres (environ 20% d'écart pour l'étude britannique). Difficile d'extrapoler sur d'autres types de maladies ou d'autres formes de cancers sur la base de ces résultats, mais les toxicologues sont assez d'accord pour dire que le risque engendré par les pesticides s'étend probablement à d'autres pathologies. Somme toute, ce serait logique.

Bonne semaine

Did

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic