Le bouton de fièvre

Le bouton de fièvre - ou herpès labial - est causé par un virus de la famille des virus de type "herpès", au même titre que celui de la varicelle ou du zona. Il se transmet par la salive. Le virus n'est pas toujours actif et peut rester en dormance pendant longtemps dans notre organisme. L'infection peut être réactivée par  différents facteurs tels que la fièvre, le stress, la fatigue, les menstruations ou l'exposition au soleil. Un déficit du système immunitaire peut aussi favoriser une réactivation. Souvent, le virus de l'herpès se manifeste à la lèvre : la zone est d'abord douloureuse et donne une sensation de brûlure ou de picotement. C'est à ce stade précoce qu'il faut agir si l'on souhaite enrayer l'évolution de la maladie. Ensuite, de petits vésicules apparaissent. Au bout de quelques jours, une croûte va se former, puis la plaie va cicatriser sans laisser de traces. L'herpès labial se résorbe donc de lui même et n'est pas grave. Par contre, l'herpès peut également se manifester sur d'autres zones du corps. Il peut par exemple toucher les yeux, ce qui constitue une URGENCE MEDICALE car pouvant conduire à la perte de la vue. 

Pour revenir à l'herpès labial, le sujet est contagieux dès l'apparition des picotements caractéristiques et jusqu'au moment de la formation de la croûte. La contagiosité est forte au moment de la rupture des vésicules qui libèrent alors de nombreux virus. On l'a dit plus haut, les médicaments sont utiles si utilisés assez tôt. On peut appliquer des crèmes à base d'antiviral.  Généralement, l'acyclovir sera utilisé à raison de 5 applications par 24 heures. En version phytopharmaceutique, des crèmes à base de mélisse ont des propriétés anti-virales également. Pour ceux qui le souhaitent, le recours à l'homéopathie est également possible : dès les premiers symptômes, laisser fondre sous la langue une dose de Vaccinotoxinum en 9 ou 15CH, puis, si les vésicules étaient déjà présents, utiliser Rhus Tox 5CH 3 fois par jour pour atténuer les symptômes.

Une dernière recommandation importante : éviter de gratter les lésions, d'embrasser ou de boire dans le même verre qu'une autre personne durant la période de contagiosité. L'herpès se transmet et vous pourriez aussi infecter d'autres zones de votre propre corps, par exemple les yeux dont on vient de parler. 

Bonne fin de semaine

Did

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic