Le cimifuga et la ménopause

L'arrivée de la ménopause constitue  un changement radical pour la femme. Elle apparaît vers 45-55 ans, en raison de la diminution de la production de certaines hormones (oestrogènes et progestérone). Certains symptômes peuvent alors survenir de manière plus ou moins brutale selon les cas : diminution de la masse osseuse (ostéoporose), augmentation des risques cardio-vasculaires...Une bonne hygiène de vie combinant activité physique et bonne alimentation permet sans aucun doute de ralentir la perte osseuse et limite les risques cardio-vasculaires. Cependant, la ménaupause s'accompagne aussi, chez certaines femmes, de bouffées de chaleur qui peuvent être la cause de troubles du sommeil et de nervosité. Souvent, ces bouffées de chaleur iront en s'atténuant dans les premières années, jusqu'à disparaître totalement au bout de 4 ou 5 ans. Mais en attendant, ces symptômes sont parfois pénibles : 30% des femmes en sont sérieusement incommodées et ont besoin d'un traitement hormonal de substitution. Le Cimifuga racemosa, ou "actée à grappe" constitue une alternative naturelle et efficace à ces traitements. Les principes actifs contenus dans le rhizome (partie souterraine) de la plante permettent de diminuer les troubles causés par la ménopause tels que les bouffées de chaleur, la nervosité, les troubles du sommeil ou encore les sautes d'humeur. On trouve ces préparations notamment sous forme de comprimés à prendre une fois par jour. Le délai pour qu'un effet se manifeste est de plusieurs semaines. Il faut donc être patient. A noter que le Cimifuga n'a aucun effet démontré sur les symptômes de l'ostéoporose. A ce titre, on se tournera plutôt vers des compléments à base de calcium et de vitamine D. 

Bonne fin de semaine

Did

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic