Coliques du nourrisson

Les coliques du nourrisson se manifestent par des pleurs qui recommencent à intervalles à peu près réguliers chez le bébé, souvent en fin de journée.  Quoi que vous fassiez, cela semble sans fin. Prendre bébé dans les bras le calme un peu, puis ça recommence, souvent pendant plusieurs heures.

Sans autre symptôme d’alerte de type refus de nourriture, fièvre, diarrhées ou vomissements, on peut penser aux coliques du nourrisson. Cela dit, un diagnostique médical est toujours préférable, même lors d'absence d'autres symptômes.

Les causes des coliques sont peu claires. On suppose qu’elles sont dues à des douleurs venant du tractus gastro-intestinal du bébé. Elles touchent environ 20% des nourrissons et il semble que l’allaitement naturel diminue les risques. Voici quelques mesures qu’il est possible de prendre pour essayer de calmer bébé :

- Eviter le lait de vache et produits laitiers, tant pour la mère (si elle allaite) que pour l'enfant. Attentions cependant à avoir un apport suffisant en calcium.

- Masser doucement le ventre de bébé ou le tenir au chaud contre son propre ventre. A ce titre, l’écharpe de portage est un moyen de transport qui n’a que des qualités.

- Lui donner de la tisane de fenouil ou un remède que vous pouvez trouver en pharmacie qui en contient en plus d'autres substances.

- Bien laisser bébé faire ses renvois après qu'il ait bu.

- L'ostéopathie donne parfois d'excellents résultats. Demandez conseil à votre sage femme car tous les ostéopathes ne manipulent pas forcément les bébés.

Bonne semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic