Finies les vaccinations douloureuses ?

Peut-être. Des chercheurs sud-coréens travaillent à l'élaboration d'un patch de micro-aiguilles dont la géométrie en forme de cône avec des cannelures devrait permettre des injections efficaces, moins douloureuses et présentant un moindre risque d'infection que la seringue. Leur inspiration ? Les crochets dont se servent les serpents pour injecter leur venin. Une fois mis en place, il ne reste qu'à appuyer sur le patch pour que le liquide qu'il contient se déverse le long des cannelures et pénètre dans la peau par capillarité. Pour l'heure, les vaillants scientifiques n'en sont qu'au stade des expérimentations animales mais espèrent pouvoir étendre les applications à l'homme d'ici deux ans.

Bonne semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic