L’allergie à la pénicilline n’est pas toujours…une allergie

Votre jeune enfant a été mis sous antibiotiques par le pédiatre. Pendant quelques jours, tout se passe bien, puis au milieu du traitement, l’enfant développe d’importantes rougeurs sur tout le corps. Ce scénario est un exemple typique d’une réaction à un antibiotique de la famille des pénicillines. Il se peut que suite à cela, le traitement ait été modifié. Cependant, il apparaît que dans de nombreux cas, une telle réaction ne soit pas synonyme de réelle allergie. Le seul moyen de s’en assurer est d’effectuer des tests auprès d’un allergologue. Il effectuera une prise de sang qui permettra de déterminer si il y a lieu de parler d’allergie ou non.

En cas de réponse négative, la pénicilline pourra être réadministrée si besoin lors d’une prochaine infection. L’enfant ne développera alors plus les symptômes cutanés impressionnants de la fois précédente. Car lorsque cette réaction n’est pas synonyme d’allergie, elle n’apparaît qu’une seule et unique fois.

Ainsi, si vous avez connu ce genre d’expérience, n’hésitez pas à faire le test auprès d’un allergologue. Parlez-en à votre pédiatre qui saura vous conseiller.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic