L'érythème fessier du nourrisson

L'érythème fessier est une irritation locale au niveau des fesses. Il se caractérise par une rougeur, parfois accompagnée de petits boutons. Chez le bébé, les fesses, les plis des cuisses et les organes génitaux constituent un environnement humide favorable aux irritations. Les selles et les urines qui stagnent dans les couches, de par leur acidité, favorisent l'apparition d'un érythème. Ce symptôme est bénin et se résorbe facilement en quelques jours. On l'a dit, le contact prolongé avec l’urine et les selles, mais aussi les frottements, une réaction allergique ou encore une infection, peuvent être à l'origine du problème. Comme mesures préventives, on pourra : 

- Changer les couches régulièrement afin d'éviter que les fesses ne macèrent.  En cas d'érythème déjà présent, 4 à 5 changes par jour sont un minimum. Dans le même but, éviter également de trop serrer les couches.

- Laisser les fesses à l'air le plus possible.

- Nettoyer les fesses à l'eau tiède, en évitant le plus possible les additifs (parfums, alcool,...). Utiliser éventuellement un savon doux approprié lorsque c'est nécessaire.

- Bien sécher les fesses de bébé après le bain ou le change en tamponnant, sans frotter, avec un linge doux. 

- En cas de besoin, appliquer une crème épaisse et grasse adaptée au bébé, avec de l'oxyde de zinc à chaque change pour protéger la peau.

Normalement, si l'on applique ces mesures, l'irritation va disparaître rapidement. Cependant, sans amélioration notable dans les trois jours, ou si l'on constate une apparition de cloque, de croûtes ou de blessures infectées, on préférera consulter un médecin qui évaluera la situation et jugera si d'autres mesures doivent être prises. 

Bonne fin de semaine

Did

 

 

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic