L’incontinence urinaire

L’incontinence consiste en une difficulté à retenir l’évacuation de l’urine par la vessie. On peut aussi parler de fuite urinaire. On peut vite se sentir mal à l’aise ou gêné si le problème arrive à un moment inopportun. Cependant, il faut savoir que cette pathologie n’est pas rare. Elle touche jusqu’à un quart des femmes et un homme sur 10, et cela à tout âge. Même si il est vrai que ce problème a tendance à s’accroître avec le vieillissement, des hommes et des femmes encore jeunes peuvent aussi être touchés. L’incontinence peut être d’origine congénitale, mais peut aussi apparaître suite par exemple à un accouchement ou une opération de la prostate. Plus fréquente chez la femme – souvent à cause de l’accouchement – l’incontinence urinaire se manifeste souvent durant un effort physique : soulever une charge, courir, sauter ou simplement rire ou tousser peuvent provoquer de petites fuites de liquide. Chez l’homme, on l’a dit, c’est souvent la prostate qui est en cause. Avec l’âge, cette glande tend à grossir et peut causer des problèmes sur la qualité de l’évacuation du liquide urinaire. D’autres fois, la prostate n’y est pour rien et du liquide continue à s’écouler après avoir uriné…Les enfants également peuvent être touchés par des problèmes de fuites urinaires. C’est même une cause fréquente de consultation chez le pédiatre.

Quelque soit la cause de l’incontinence, différentes solutions existent

- Utilisation de lingettes protectrices adaptées : n’hésitez pas à vous faire conseiller par votre pharmacie car toutes les protections ne conviennent pas à ce genre de problème.

- Il est possible de pratiquer certains exercices de rééducation au niveau de la vessie et du périnée.

- Des traitements médicamenteux existent également sur prescription médicale.

- Enfin, dans certains cas, la chirurgie peut être une solution.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic