Médicaments et chaleur

Même si nous sortons gentiment des grosses chaleurs estivales, il est bon de rappeler que durant une période de canicule, les effets secondaires de certains médicaments peuvent être aggravés. Cela concerne notamment :

- Les médicaments qui aggravent les symptômes de déshydratation comme les diurétiques.

- Les médicaments qui affectent l'activité rénale: anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofen, diclofenac, acide méfénamique) et salicylates, certains anti-hypertenseurs, certains antibiotiques (sulfamides) et antiviraux (indinavir), certains antidiabétiques (gliptine, analogue de GLP1)

- Les médicaments dont le profil pharmacocinétique est altéré par la déshydratation : lithium, antiarythmiques, digoxine, antiépileptiques, certains antidiabétiques oraux, hypocholestérolémiants.

- Les médicaments qui interfèrent avec la thermorégulation centrale ou périphérique : neuroleptiques et agonistes de la sérotonine. Certains médicaments diminuent la production de sueur). Il s'agit notamment de certains antidépresseurs et de certains antihistaminiques d'anciennes générations.

Nous vous renseignons volontiers de manière plus précise que les traitements qui vous concernent afin d'adopter les mesures permettant de prévenir ces effets, la première d'entre elles étant de s'hydrater en suffisance.

Bonne fin de semaine

Did

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic