Des médicaments portant le même nom ne sont pas toujours identiques

Prudence si vous voyagez à l’étranger et que vous souhaitez vous procurer un traitement ou un médicament dont vous avez l’habitude. Même si il porte le même nom, sa composition peut varier d’un pays à l’autre. Ainsi, l’exemple du Septivon, un désinfectant liquide. Vendu une vingtaine de francs dans les officines suisses, il ne coûte que 3 euros si vous allez l’acheter sur France. C’est tentant, bien sûr. Sauf que le Septivon vendu en France ne contient pas la même substance active que celui vendu en Suisse. Le premier contient de la chlorhexidine, tandis que le second contient du triclocarban. Tous deux sont des désinfectants efficaces et possèdent, dans le cas du Septivon, la même indication thérapeutique, mais le triclocarban est plus cher. Certes, cela ne justifie probablement pas une telle différence de coût pour le consommateur. Néanmoins, si pour une raison ou une autre vous devez acheter un médicament étranger en lieu et place de son homologue suisse, vérifiez bien que les deux compositions sont rigoureusement identiques. Car qui dit substance différente, dit également effets secondaires différents.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic