Pour une meilleure mémorisation, lisez à haute voix

Des chercheurs canadiens ont comparé diverses méthodes de mémorisation. Les résultats montrent sans l’ombre d’un doute que lire à voix haute est la plus bénéfique des stratégies de mémorisation. Ecouter sa propre voix enregistrée ou écouter quelqu’un d’autre apporte des résultats inférieurs. Quant à la lecture silencieuse, elle arrive en dernière position. Il semblerait que la lecture à voix haute permette d’être plus impliqué dans ce qu’on apprend : faire des liens, faire des gestes, réfléchir plus en profondeur…Ce mode d’apprentissage permettrait de mieux enraciner l’information.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic