NASH

Cette semaine, nous allons discuter d'une maladie assez peu connue, bien qu'elle touche selon certaines estimations 1 à 2 millions de personnes en France voisine. Derrière l'acronyme NASH, se cache la Stéatose Hépatique Non Alcoolique. Cette maladie du foie est en plein développement dans nos pays. Elle s'installe dans notre organisme sur plusieurs dizaines d'années, mais les symptômes n'apparaissent que tardivement. Si tardivement que parfois, le seul recours possible est la greffe de foie. Comme son nom l'indique, cette maladie n'est pas liée à un quelconque abus d'alcool. Par contre, il semble que la malbouffe, l'abus de fast-food et de boissons hypersucrées (sodas) tendent à favoriser son apparition. Surcharge pondérale, diabète et hypercholestérolémie sont souvent associés à NASH. On distingue en outre NASH de la stéatose "simple" où les graisses s'acculument dans le foie sans pour autant abimer les cellules hépatiques. Dans le cas de NASH, les cellules du foie sont atteintes et cela peut conduire à une cirrhose ou des cicatrices hépatiques. Comme dit plus haut, la greffe peut être nécessaire à ce stade.

Perte d'appétit, perte de poids, douleur à l'abdomen, peau ou yeux jaunâtres sont parmis les symptômes qui devraient faire penser à une possible affection du foie. Ensuite, diverses méthodes permettent de diagnostiquer la maladie : prise de sang, irm, biopsie...Dans tous les cas, mieux vaut éviter d'en arriver là et la conclusion sera une fois de plus de privilégier un mode de vie sain et notamment une bonne nourriture.

Bonne fin de semaine

Did

 

découvrez nos autres chroniques