Des pansements au miel

Le miel n'est pas seulement un aliment savoureux. Son utilisation en médecine traditionnelle contre les maux de gorge est bien connue. Ce que l'on ignore parfois, c'est que le miel possède également d'excellentes propriétés antiseptiques et cicatrisantes. A tel point que des pansements au miel sont parfois utilisés pour traiter certains types de plaies. Cet effet antiseptique est dû à une enzyme sécrétée par l'abeille lorsqu'elle transforme le nectar des fleurs. En présence d'eau, cette enzyme a la capacité de transformer le sucre en eau oxygénée et en acide gluconique. Les vertus antiseptiques de l'eau oxygénée ne sont plus à démontrer. Quant à l'acide gluconique, son association avec certains composés contenus dans le miel – les flavonoïdes – produit un effet antibiotique naturel. Comme on l'a mentionné, le miel est aussi un bon cicatrisant. Cet effet est provoqué par la forte concentration de sucre qu'on trouve dans le miel, et qui, par un phénomène physique appelé « osmose », favorise l'assèchement des plaies. D'autres composants du miel agissent en synergie et favorisent notamment la production de protéines cicatrisantes. Enfin, un avantage du miel utilisé en pansements est qu'il n'adhère pas à la peau. Le changement de compresses se fera ainsi sans douleur.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic