Un patch qui injecte de l’insuline

La recherche avance dans le domaine du diabète. Des chercheurs ont testé sur des souris un patch intelligent capable de détecter les variations de sucre dans le sang et d’injecter au besoin et sans douleur la dose d’insuline nécessaire. Ces essais se sont révélés concluants. Cela ouvre des perspectives pour les diabétiques de type I (insulino-dépendants) ou pour certains diabétiques de type II qui n’auraient alors plus besoin de procéder à de fastidieuses injections quotidiennes. Tout se ferait automatiquement.

Ce patch transdermique révolutionnaire est de la taille d’une pièce de 5 centimes. Il est recouvert d’une centaine de micro-aiguilles ayant chacune la taille d’un cil. Ces micro-aiguilles sont dotées de minuscules réservoirs contenant des enzymes sensibles au glucose ainsi que de l’insuline. Celle-ci est injectée à travers la peau si les taux de sucre sanguin augmentent trop. De plus, le système peut être personnalisé afin de prendre en compte le poids du patient ou sa sensibilité à l’insuline. Les doses injectées peuvent ainsi être calibrée en fonction du malade. On le disait, les premiers essais sur les souris ont été un succès puisque le système a permis d’abaisser leur glycémie sanguine pendant 9 heures consécutives. Bien entendu. d’autres tests seront effectués ces prochains mois et l’utilisation chez l’humain ne se fera pas immédiatement, mais on peut se féliciter de ce genre d’avancées d’une manière générale. Les diabétiques subissent des traitements lourds et un tel procédé permettrait d’améliorer sensiblement leur qualité de vie.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic