Quelle prévention à quel âge ?

Selon notre âge, nous somme plus ou moins sujets à développer certaines pathologies. Cette semaine, nous nous attardons donc sur les principaux problèmes de santé que l’on peut rencontrer dans notre vie, et comment tenter de les prévenir. Notez que les indications ci-dessous sont données à titre indicatif pour un individu « normal », sans facteurs de risques particuliers.

Entre 20 et 30 ans : à cet âge, les choses vont encore souvent assez bien. Cela se constate par une statistique simple : les principales causes de mortalité sont les accidents et…les suicides. En termes de prévention, mis à part un comportement raisonné, il n’y a pas grand-chose à faire sur le plan médical. On fera attention à être à jour avec ses vaccins, les dames feront un contrôle annuel chez leur gynécologue, notamment pour le dépistage du cancer du sein. Egalement, à titre de prévention du cancer de la peau, les personnes ayant un grand nombre de grains de beauté ou aimant s’exposer au soleil pourront effectuer une visite chez leur dermatologue.

Entre 30 et 40 ans : pas de grande différence avec les conseils ci-dessus. Durant cette période de la vie, on doit souvent concilier travail et vie de famille. Cela peut conduire à un certain stress, du surmenage…Il est donc important de se ménager un peu de temps pour soi. Au niveau médical, prudence si vous commencez le sport ou le reprenez après un long arrêt. Un examen médical (coeur, tension artérielle…) peut être utile. On peut également commencer à se soucier du diabète et du cholestérol en mesurant ses taux tous les 2 ans. Ces tests peuvent être pratiqués en pharmacie.

Entre 40 et 50 ans : parmi les importants facteurs de risque, le cancer fait sa grande apparition. Pour les dames, le dépistage gynécologique est primordial. Il devient également plus important de contrôler tension artérielle, diabète et cholestérol tous les 2 ans. On peut aussi commencer à faire contrôler sa pression intraoculaire, afin de prévenir le glaucome.

Entre 50 et 60 ans : les maladies cardiovasculaires et les cancers sont de plus en plus souvent des causes de décès. Un bilan clinique complet peut être effectué (coeur, poumons, articulations, bilan sanguin…), sans oublier les mesures déjà citées pour les 40-50 ans.

Entre 60 et 70 ans : des problèmes articulaires, de l’arthrose, peuvent apparaître. On adoptera les mêmes mesures préventives que pour les 50-60 ans.

Dès 70 ans : la vaccination contre la grippe et un contrôle régulier de la prostate peuvent être judicieux.

Bien entendu, il ne s’agit là que de mesure préventives générales. Discutez-en avec votre médecin ou votre pharmacien qui vous connaissent bien afin d’évaluer ce qui pourrait être le mieux pour vous.

Bonne semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic