Les rhumatismes

Le terme de « rhumatisme » est vaste. Il regroupe plus de 200 affections différentes touchant les articulations, les os et les parties molles qui en sont proches. Certaines de ces affections sont de nature dégénérative (par exemple l’arthrose) ou/et inflammatoires, et peuvent aussi être liées à un trouble du métabolisme.

L’arthrose, qu’on citait en exemple, est une des affections dégénératives les plus fréquentes : le cartilage articulaire s’use progressivement. Il en résulte un frottement entre les deux os formant l’articulation et l’apparition d’une inflammation douloureuse et d’une raideur articulaire. La chondroïtine et la glycosamine sont deux substances utilisée afin de tenter de diminuer l’usure cartilagineuse. Il s’agit de traitements de long terme d’au minimum plusieurs mois.

Un déséquilibre du système immunitaire peut également provoquer une réponse inflammatoire anormale. La polyarthrite rhumatoïde en est un exemple malheureusement assez courant : les cellules immunitaires s’attaquent aux articulations ce qui provoque des douleurs, notamment au niveau des mains. Des traitements de fond permettent de diminuer l’apparition d’épisodes de douleurs aigües. Lorsqu’ils surviennent malgré tout, le recours aux anti-inflammatoires est nécessaire.

La fibromyalgie est un exemple d’atteinte des tissus mous. On parle d’ailleurs de « rhumatisme des parties molles ». Les douleurs sont persistantes, fortes et diffuses. Elles touchent les muscles et les tendons. On ne connait pas précisément l’origine de cette maladie et les médicaments sont peu efficaces. On leur préfère dans ce cas des techniques telles que la relaxation ou l’auto-hypnose.

Enfin, des troubles du métabolisme peuvent provoquer des affections rhumatismales : la goutte en est un exemple. L’acide urique présent en trop grandes quantités se dépose sous forme de cristaux dans les articulations provoquant de fortes douleurs. Les médicaments sont cette fois très efficaces, mais il seront normalement associés à un régime alimentaire approprié.

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic