Riz rouge et cholestérol: pourquoi l'interdiction de commerce en Suisse?

La levure de riz rouge est depuis quelques années interdite en Suisse.

C'est une substance naturelle qui permet, selon la médecine traditionnelle chinoise, de baisser le taux de cholestérol.

Cet effet est confirmé et est dû à un principe actif qu'elle contient, et qui n'est rien d'autre qu'une statine.

Les statines de synthèse sont le principe actif de plusieurs médicaments actifs contre le cholestérol. Ces substances diminuent la production de cholestérol par le foie.

Comme tout médicament sur ordonnance, elles sont prescrites par un médecin après évaluation des bénéfices et des risques et peuvent bien entendu provoquer des effets indésirables, notamment des douleurs musculaires.

Elles peuvent aussi et interagir avec d'autres médicaments, notamment certains antimycosiques par voie interne qui en empêchent l'élimination par le corps.

Si la levure de riz rouge est interdite en Suisse, c'est car elle ne peut pas être commercialisée comme denrée alimentaire - vu qu'elle contient une substance pharmacologiquement active.

Elle devrait donc être commercialisée en pharmacie comme médicament, mais les préparations dans le commerce ont une teneur inconnue et très variable en principe actif, ce qui est bien entendu dangereux pour la personne qui les consommerait. 

Pour protéger le consommateur, la levure de riz rouge est donc actuellement interdite en Suisse.

Dans le futur, il est possible d'imaginer la commercialisation d'un extrait à la teneur en principe actif standardisée, c'est à dire connue et constante.

C'est l'occasion de rappeler que même les produits naturels peuvent avoir des contre-indications et interagir avec certains médicaments.

 

Stefano Mucaria

Pharmacien

 

 

 

 

 

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic