La schizophrénie : une maladie encore tabou ?

La schizophrénie est un trouble psychique qui touche environ 1% de la population. Elle se déclare généralement chez les jeunes adultes, entre 18 et 25 ans. Son origine reste à ce jour inconnue, bien que des facteurs génétiques aient été mis en évidence. On estime en effet que plus de 100 gènes seraient impliqués. Des facteurs environnementaux sont aussi en cause. Il y a encore un certain tabou qui entoure ce trouble. Et en effet, les symptômes peuvent être déroutants pour l'entourage : paranoïa (le sujet est convaincu que tout le monde complote contre lui), hallucinations visuelles ou auditives...D'autres symptômes moins connus et moins spectaculaires peuvent cependant également se manifester : fatigue, troubles de la mémoire et de la concentration, isolement, pensées désorganisées...bref, la schizophrénie est un trouble complexe qui peut commencer sans qu'on s'en rende vraiment compte : le sujet tend à s'isoler de plus en plus, se montre de plus en plus introverti au fil des mois. Parfois, des années passent avant que des symptômes plus frappants comme des idées délirantes ne se manifestent. A d'autres occasions, la schizophrénie peut survenir d'un coup, suite à un stress, alors que rien ne le laissait présager.

On ne guérit pas de la schizophrénie. Cependant, plus le diagnostique intervient tôt, plus on peut espérer une évolution favorable. Ce point est très important. Redisons-le : un diagnostique précoce débouche souvent sur un rétablissement quasi complet. Ainsi, on aura d'une part les médicaments qui agiront sur les hallucinations et autres idées délirantes. D'autre part, on aura le travail psychothérapeutique qui est indispensable. Ce travail est fait avec le patient afin de l'amener à reconnaître et comprendre sa maladie et retisser du lien social. Souvent, les résultats sont positifs : un tiers des personnes traitées est capable d'avoir une vie professionnelle et familiale pour ainsi dire normale. D'autres cas, en revanche, peuvent nécessiter une aide quotidienne avec une présence familiale proche ou un placement en foyer. 

Pour aller plus loin, rendez-vous sur http://www.info-schizophrenie.ch/

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic