La spiruline

On en parle beaucoup de la spiruline, et on lui prête toutes les vertus. Qu’en est-il exactement ? Tout d’abord, rappelons que la spiruline est une algue qui est apparue sur Terre voici plusieurs milliards d’années. Elle pousse en eaux douces. En pharmacie, on la trouve sous forme de poudre, de comprimés ou de gélules. Si la spiruline est effectivement riche en nutriments, elle a également une fâcheuse tendance à absorber les métaux lourds, un peu comme le font tous les organismes marins d’ailleurs, à commencer par les poissons. Il est donc important de savoir ce que l’on achète et d’en connaître l’origine. A ce titre, ce que vous achetez en pharmacie sera toujours plus fiable que ce que vous achetez sur internet. Certains fabriquant précisent sur l’emballage que les algues ont été produites en milieu contrôlé, ce qui est un gage de qualité. De la même manière, les procédés de fabrication sont importants. La spiruline est consommée séchée. Or, la chaleur peut être une source de destruction des nutriments qu’elle contient (les vitamines comme le béta-carotène, la vitamine E ou la vitamine B12 n’aiment pas la chaleur). Par conséquent, le mode opératoire devra être soigneusement contrôlé afin que l’algue conserve toutes ses qualités.

Que contient la spiruline ? Des vitamines, on l’a dit, mais aussi des sels minéraux et des oligo-éléments comme le zinc, le cuivre, le magnésium ou le phosphore. Elle est riche en protéines. Cependant, comme la prise quotidienne est de quelques comprimés par jour, l’apport en protéines reste modéré, les quantités absorbées étant faibles. Enfin, elle contient de la chlorophylle et surtout de la phycocyanine, un antioxydant.

On prête à la spiruline des effets contre le cholestérol ou le diabète. Elle favoriserait un bon système immunitaire, aurait des propriétés contre le cancer ou encore anti-inflammatoires. Ces indications sont à prendre avec des pincettes. Des études sont en cours pour déterminer plus précisément son réel impact contre ces maladies. Ce qui est sûr, c’est que la spiruline reste un bon complément alimentaire qui peut être conseillé si vous souffrez d’anémie ou de fatigue, ou encore de carences spécifiques (par exemple en vitamine A).

Bonne fin de semaine

Did

découvrez nos autres chroniques
aspegic