Swissmedic met en garde contre le Prolia

Le Prolia, dont la molécule active est le dénosumab, est un médicament régulièrement prescrit dans le traitement de l'ostéoporose. Il s'agit d'injections à faire une fois tous les six mois. On assiste ainsi à un renforcement de la masse et de la densité osseuse par une action directe sur les cellules des os. Cependant, il semblerait que certains effets indésirables importants puissent surgir à l'arrêt du traitement. Swissmedic indique ainsi que le « risque de fractures vertébrales multiples » serait augmenté lorsque l'on stoppe les injections, un peu comme si les mécanismes de destruction de l'os reprenaient de plus belle. On a observé chez certains patients une densité minérale osseuse plus faible après l'arrêt du traitement que celle que l'on avait mesurée avant le début de celui-ci. Déjà fin 2016, plusieurs cas avaient été dénombrés en Suisse romande. Le Prolia est toujours commercialisé. Cette information a simplement été ajoutée à la notice d'utilisation du produit, en précisant qu'une bonne évaluation du rapport bénéfice/risque doit être faite avant de mettre le patient sous Prolia. Si vous êtes déjà sous traitement, n'hésitez pas à en discuter avec votre médecin, mais quoi qu'il en soit, n'interrompez jamais un traitement par vous-même.

Voyez pour plus de précisions l'annonce de Swissmedic de décembre 2016 : https://www.swissmedic.ch/marktueberwachung/00135/00157/03679/index.html...

Et celle, plus récente, de septembre 2017 : https://www.swissmedic.ch/marktueberwachung/00135/00157/04105/index.html...

Bonne fin de semaine

Did

 

 

 

 

 

 

découvrez nos autres chroniques
aspegic