Appareil locomoteur

Il s'agit de douleurs articulaires d'origine inflammatoire ou infectieuse que l'on connaît aussi sous le nom de rhumatismes inflammatoires.

Prévenir

  • Le mouvement régulier, donc la pratique d'un sport sollicitant l'ensemble du corps, entretient la mobilité.

Soigner

  • Le mouvement régulier, donc la pratique d'un sport sollicitant l'ensemble du corps, entretient la mobilité.
  • L'application de froid soulage les douleurs lors d'une inflammation articulaire aiguë.
  • La prise pendant peu de temps de médicaments anti-douleurs ou l'application de gel ou d'une pommade en traitement local peuvent apporter un soulagement bienvenu.

Mise en garde

  • Les éventuelles complications dépendent de l'origine des douleurs articulaires. Si elles sont accompagnées de fièvre, de frissons, d'une fatigue excessive de rougeurs, de chaleur ou d'un autre symptôme inhabituel, n'hésitez pas à demander conseil à un médecin.

L'arthrose (rhumatisme dégénératif) est une altération chronique des articulations suite à un phénomène d'usure. Elle affecte surtout les grandes articulations comme celles du genou et de la hanche. Des douleurs et une raideur matinale sont des symptômes typiques d'une arthrose à ses débuts.

Prévenir

  • Réduire un excédent de poids soulage les articulations et participe de la prévention d'une arthrose.

Soigner

  • Prendre son temps le matin au lever, lorsque les maux sont intenses.
  • Porter des chaussures qui tiennent bien le pied.
  • Marcher avec une canne pour soulager l'articulation affaiblie.

Mise en garde

  • Lorsque les douleurs articulaires diminuent la mobilité ou provoquent une raideur matinale, il est conseillé d'en parler à votre pharmacien.

Il s'agit d'une rupture des fibres tendineuses ou musculaires. La douleur est fulgurante et stoppe net l'effort.

Prévenir

  • S'échauffer avant l'effort.

Soigner

  • Prendre du repos.

Mise en garde

Si l'on ressent une douleur à l'arrière du talon qui gêne la marche et fait boiter, il est conseillé d'en parlez-en avec votre pharmacien.

Il s'agit d'une lésion produite par un choc sans déchirure de la peau. Il s'en suit un épanchement de sang dans le tissu cutané, dans un muscle ou dans une capsule articulaire.

Prévenir

  • S'échauffer avant l'effort.
  • Ne jamais rouler en voiture sans boucler sa ceinture de sécurité.
  • Prendre toutes les mesures de sécurité utiles en cas d'activité sportive ou entraînant un risque accru de chute ou de choc.

Soigner

  • Appliquer la règle " ARCS " : arrêter l'activité, refroidir le membre lésé, comprimer la lésion, surélever le membre blessé.
  • L'application de poches à glace (jamais directement sur la peau et pas au delà de trente minutes) calme les douleurs.
  • S'il n'y a pas de blessure de la peau, appliquer des médicaments anti-inflammatoires ou analgésiques sous forme de spray, gel ou pommade.

Mise en garde

  • En cas de douleurs très vives ou si une articulation " a du jeu ", consulter un médecin. Il peut s'agir d'une fracture osseuse, ou d'une déchirure musculaire ou ligamenteuse.

Les courbatures se manifestent après un effort inhabituel. Les muscles atteints sont sensibles à la pression et douloureux au moindre mouvement.

Prévenir

  • Avant un effort physique intense, échauffer la musculature avec des exercices de gymnastique ou de stretching.
  • S'hydrater correctement durant l'effort.

Soigner

  • Les courbatures disparaissent plus vite si l'on maintient les muscles douloureux en mouvement avec du stretching, en faisant du vélo ou en marchant.
  • Un bain chaud détend les muscles et soulage les douleurs.
  • Un massage peut détendre la musculature et contribuer à la disparition des courbatures.
  • En cas de douleurs violentes, un médicament analgésique peut être bienvenu.

Mise en garde

  • En règle générale, les courbatures sont anodines et n'entraînent pas de complications.

Il s'agit d'une contraction douloureuse involontaire d'un muscle qui survient plus fréquemment dans le mollet pendant la nuit.

Prévenir

  • Un manque de liquide peut être à l'origine de crampes nocturnes, il convient de boire au moins 1,5 litre d'eau par jour.
  • Un maque de magnésium pouvant être à l'origine de crampes, veiller à en consommer suffisamment.

Soigner

  • Masser le muscle contracté ou le frictionner avec un produit adéquat.
  • Marcher en opérant plusieurs flexions des jambes.

Mise en garde

  • Le diabète, les troubles circulatoires, des maladies nerveuses ou la prise de certains médicaments peuvent constituer un facteur de risque. En cas de doute, n'hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou votre médecin.

Il s'agit d'une maladie métabolique dans laquelle les aliments contenant de l'azote sont mal assimilés, ce qui provoque une augmentation du taux d'acide urique dans le sang. Une inflammation aiguë du gros orteil rendant même le poids du drap insupportable est un symptôme caractéristique.

Prévenir

  • Eviter les écarts de régime et s'abstenir de consommer apéritifs blancs, charcuterie et abats.

Soigner

  • Si l'on soupçonne d'être atteint de goutte, il y a impérativement lieu de consulter un médecin qui prescrira un traitement permettant d'éviter les complications.

Des douleurs subites et vives dans le bas du dos (" tour de rein ") provoqués par des nerfs irrités sont à l'origine du lumbago.

Prévenir

  • En cas d'effort, penser à ménager son dos : plier les genoux en prenant une charge au sol et tenir le dos droit en la soulevant ; changer fréquemment de position lorsque l'on est assis et opter pour un siège qui soutient le dos.
  • Entretenir la musculature par la pratique d'un sport ou d'une gymnastique appropriés.

Soigner

  • Des bains ou enveloppements chauds peuvent détendre la musculature.
  • En cas de tour de rein aigu, s'allonger et placer les jambes sur un tabouret ou un gros coussin de telle manière à ce que genoux et hanches forment un angle de 90°.

Mise en garde

Parlez-en à votre pharmacien :

  • si les douleurs s'accompagnent de troubles de la sensibilité, de la mobilité ou de difficultés en urinant ou en allant à selle,
  • si l'on souffre de lumbago à répétition,
  • si la douleur ne passe pas après quelques jours.

Il s'agit d'un déboîtement de l'articulation de l'épaule. Si c'est la première fois, se rendre aux urgences de l'hôpital le plus proche. En cas de récidive, le patient sait en général se remboîter tout seul.

Prévenir

  • Ne pas reprendre trop rapidement des mouvements de grande amplitude.

Soigner

  • Si le phénomène se produit fréquemment, consulter un spécialiste.

Il s'agit d'une déformation de l'articulation du gros orteil à sa jonction avec le pied.

Soigner

  • Si la voûte plantaire est encore souple, porter des semelles qui la rétabliront.
  • Si l'oignon est trop mal toléré, consulter un chirurgien afin de l'ôter.

Il s'agit de douleurs vives dans le bas du dos qui irradient dans la fesse ou la jambe.

Prévenir

  • En cas d'effort, penser à ménager son dos : plier les genoux en prenant une charge au sol et tenir le dos droit en la soulevant ; changer fréquemment de position lorsque l'on est assis et opter pour un siège qui soutient le dos.
  • Entretenir la musculature par la pratique d'un sport ou d'une gymnastique appropriés.

Soigner

  • Des bains ou enveloppements chauds peuvent détendre la musculature.
  • En cas de tour de rein aigu, s'allonger et placer les jambes sur un tabouret ou un gros coussin de telle manière à ce que genoux et hanches forment un angle de 90°.

Mise en garde

Parlez-en à votre pharmacien :

  • si les douleurs s'accompagnent de troubles de la sensibilité, de la mobilité ou de difficultés en urinant ou en allant à selle,
  • si l'on souffre de lumbago à répétition,
  • si la douleur ne passe pas après quelques jours.

Il s'agit d'une contracture douloureuse et unilatérale des muscles du cou provoquée par un coup de froid ou une arthrose cervicale.

Prévenir

  • Eviter les courants d'air.

Soigner

  • Se mettre au repos.
  • Dormir à plat, sur le dos en maintenant la tête avec un oreiller qui soutient le cou sans dévier la tête.

Mise en garde

  • Si la prise d'anti-inflammatoires ou de décontracturants musculaires s'avère nécessaire, consulter un médecin.
bioflorin