Dermatologie

C'est une maladie du follicule pilo-sébacé. Cette affection de la peau est très fréquente chez les adolescents. Elle débute à la puberté et se manifeste par l'apparition de points noirs et de microkystes (comédons) puis viennent les boutons rouges (papules) et les pustules (formation de pus). Elles est parfois difficile à assumer sur le plan psychologique.

Prévenir

  • L'apparition de l'acné est essentiellement un affaire de prédisposition. Il n'est pas démontré que la consommation de chocolat, glaces ou charcuterie la favorise. En revanche, une alimentation équilibrée contribue de manière générale au maintien d'une peau saine.
  • Nettoyer et soigner la peau avec des produits appropriés.

Soigner

  • Les traitements sont nombreux, locaux ou généraux.
  • Eviter d'extraire les points noirs ou de presser les pustules soi-même. Le dermatologue pratiquera une minuscule incision afin de permettre au comédon ou au microkyste de sortir sans difficulté et sans laisser de marque persistante.

Mise en garde

  • Les médicaments adaptés à un cas seront inefficaces et même déconseilles à un autre.

La chute des cheveux affecte surtout les hommes, mais les femmes et parfois les enfants peuvent également être atteints. Chez l'homme, il s'agit probablement d'un phénomène congénital ou hormonal.

Prévenir

  • Il n'est pas vraiment possible de prévenir la chute des cheveux, mais on peut veiller à la bonne santé du cuir chevelu par une alimentation saine et en évitant le stress.

Soigner

  • Il n'existe pas de remède à la calvitie masculine. En revanche, il existe de nombreux produits qui fortifient le cheveu et favorisent sa croissance.
  • Un massage léger et régulier du cuir chevelu peut en favoriser l'irrigation et maintenir les cheveux en bonne santé.

Mise en garde

  • Si la chute de cheveux est brusque et se produit par exemple suite à la prise d'un médicament, parlez-en à votre pharmacien.

Il s'agit d'une marque laissée par une blessure. Selon la nature de la plaie, elle sera plus ou moins fine et discrète.

Soigner

  • Pour favoriser une bonne cicatrisation, bien nettoyer une blessure pour éviter la suppuration.
  • Rapprocher les berges d'une plaie par des strips afin d'obtenir une cicatrice plus fine qui guérit plus rapidement.

Ce sont de petites formations cornées de la peau qui apparaissent souvent aux pieds et peuvent rendre la marche douloureuse.

Prévenir

  • Si l'on est prédisposé aux cors, ne porter que des chaussures souples et bien adaptées aux pieds.

Soigner

  • Certains pansements spéciaux appliqués sur le cor en ramollissent la partie cornée.
  • Des bains de pieds chauds et savonneux ramollissent les callosités et soulagent les douleurs.

Mise en garde

  • En cas de diabète ou de troubles circulatoires, consulter un médecin.

Rougeur et congestion de la peau sont caractéristiques d'un coup de soleil. La peau fait mal et tire, au bout de quelques jours elle commence à peler. Dans les cas graves, il se forme des ampoules.

Prévenir

  • Il s'agit de se montrer raisonnable et de ne s'exposer que progressivement au soleil.
  • Choisissez un produit solaire adapté à votre peau (indice de protection 15 minimum).
  • Au soleil, portez lunettes et chapeau.
  • Les enfants de moins de un an restent à l'ombre.
  • Les enfants de plus de un an utiliseront un produit solaire spécial, facteur 20, sans parfum ni filtres chimiques.

Soigner

  • Prendre une douche froide pour rafraîchir la peau.
  • Appliquer des compresses mouillées avec du vinaigre ou du lait froid, elles rafraîchissent et réhydratent la peau.
  • Enduire la peau avec des gels ou des lotions contenant de la vitamine E.

Mise en garde

  • Les rayonnements solaires sont le plus intense entre 11 h et 15 h (heure d'été), passer ce temps à l'ombre.
  • Si l'état général se détériore ou si une forte fièvre se déclare, consulter un médecin.
  • L'intensité des rayons UV fluctue en cours de journée, suivant la saison et selon la nébulosité, consulter www.uv-index.ch

Il s'agit de taches brunes (souvent situées dans le cou ou à l'endroit où le parfum a été appliqué) apparaissant sous l'action du soleil.

Prévenir

  • Ne pas porter de parfum avant de s'exposer au soleil.
  • Se méfier des lotions après-rasage et des serviettes rafraîchissantes.

Les cuisses et les fesses du bébé rougissent et s'enflamment. L'origine ammoniacale de la dermite se reconnaît au fait que seule la peau au contact avec la couche et non pas celle des plis qui est irritée.

Soigner

  • Tamponner pour sécher après la toilette.
  • Appliquer une crème calmante.
  • Laisser les fesses à l'air.

La desquamation est l'élimination des couches cornées superficielles de l'épiderme. Ce phénomène normal peut devenir excessif en cas d'agression de la peau, (voir " Coup de soleil ") ou dans certaines maladies, (voir " Psoriasis " et " Mycose ").

Soigner

  • Se laver, les squames sont éliminées par frottement.
  • Nourrir la couche externe de la peau avec une crème hydratante.

L'écharde est un fragment de matériau, souvent en bois, parfois en métal, qui a pénétré dans la peau, le plus souvent aux pieds ou aux mains.

Soigner

  • Retirer délicatement l'intrus au moyen d'une pince à écharde ou à épiler.
  • Désinfecter la plaie.

Il se caractérise par une éruption rougeâtre sur une zone délimitée de la peau et s'accompagne souvent de démangeaisons. C'est une réaction allergique de l'épiderme après contact avec une substance, sensibilisante pour certaines personnes.

Prévenir

  • La liste des matières et substances qui peuvent provoquer des allergies est longue et comprend notamment certains métaux comme le nickel, des produits d'hygiène corporelle, des produits de nettoyage, des cosmétiques, des gants en caoutchouc. Les allergies de contact peuvent apparaître d'un jour à l'autre, même si on a été en contact avec la substance allergène pendant des années sans problème.

Soigner

  • Une fois la substance responsable identifiée, éviter tout contact de la peau.

Les éruptions cutanées peuvent être causées par divers facteurs comme des réactions allergiques ou des maladies infantiles. La plupart sont bénignes. Souvent, il y a apparition de petites taches rouges accompagnées de démangeaisons sur tout ou partie du corps, certaines éruptions se manifestent sous formes d'ampoules ou de squames.
Voir aussi " Zona ", " Eczéma de contact ", " Urticaire ", " Erythème fessier "

Soigner

  • Essayer de déterminer la cause de l'éruption permettra d'appliquer un traitement spécifique.
  • En cas d'éruption passagère, dont on connaît la cause, accompagnée de démangeaisons du talc peut avoir un effet apaisant.

Mise en garde

  • Dans certains cas, une visite chez le médecin est vivement conseillée : Si l'éruption est accompagnée de fièvre.
  • Si l'on suppose qu'une éruption généralisée est due à une réaction allergique.
  • Si l'on craint que l'éruption ait un lien avec une maladie sexuellement transmissible.

Il s'agit d'une inflammation de la peau des fesses fréquente chez les nouveau-nés due au contact avec les langes mouillés.

Prévenir

  • La meilleure prévention consiste à laisser l'enfant les fesses à l'air le plus souvent possible.
  • Changer les couches régulièrement.
  • Les culottes en caoutchouc ou en plastique empêchent la respiration, elles sont à éviter.

Soigner

  • Protéger la peau contre l'humidité avec une pâte.

Mise en garde

  • En cas de manifestation répété, le nourrisson est peut-être allergique à certains composants des couches.

Il s'agit de fissures peu profondes de la peau des mains ou des pieds, des lèvres ou des mamelons chez la femme allaitante.

Prévenir

  • Protéger pieds et mains, surtout pendant la saison froide.
  • Bien sécher les mains après le lavage.

Soigner

  • Enduire de crème adoucissante les peaux vulnérables.
  • Traiter les lèvres avec un baume approprié.

Il s'agit d'un épanchement de sang sous-cutané suite à une contusion ou un choc. Il forme une tache bleue avant de se résorber spontanément en passant par diverses couleurs.

Soigner

  • Appliquer de la glace enrobée d'un linge fin pour limiter l'épanchement.

Mise en garde

  • Si des bleus apparaissent à répétition sans lien apparent avec un choc, parlez-en à votre pharmacien.
  • Il peut être souhaitable de faire ponctionner des hématomes très importants.

Il s'agit d'une infection virale qui se manifeste par des vésicules contenant un liquide jaunâtre sur le pourtour des lèvres. Dans certains cas, ces vésicules peuvent faire éruption sur d'autres parties du corps, notamment les organes génitaux.

Prévenir

  • Bien que bénins, les boutons de fièvre sont contagieux. Lors d'une éruption, éviter de les toucher ou d'embrasser quelqu'un et bien se laver les mains.

Soigner

  • Certains produits permettent d'éviter la prolifération du virus à condition qu'ils soient appliqués dès que l'on ressent les premiers picotements.

Mise en garde

  • Si les vésicules s'étendent à d'autres parties du corps que le pourtour des lèvres ou si elles sont accompagnées de fièvre, il y a lieu d'en parler à votre pharmacien.

Des champignons minuscules sont à l'origine des mycoses qui peuvent toucher la peau, les ongles ou les muqueuses. Cette maladie de la peau très répandue touche entre 15 et 30 pour cent de la population et exige un traitement continu et de longue durée.

Prévenir

  • Bien sécher la peau après le lavage en insistant sur les zones de plis qui sont propices à la macération.
  • Ne pas se déplacer pieds nus dans des lieux publics tels que piscines, saunas, salles de gymnastique, etc.
  • Porter du linge en coton et des chaussures perméables à l'air qui permettent la respiration.

Soigner

  • Certains médicaments en vente libre permettent de traiter les cas légers, mais il faut s'armer de patience, car le traitement peut s'avérer long.

Mise en garde

  • Si la mycose s'étend rapidement ou si en plus de la peau, les ongles sont affectés, parlez-en à votre pharmacien.
  • Il faut également s'adresser au médecin si l'on souffre de troubles circulatoires dans les jambes ou de diabète.

Il s'agit d'une infection du doigt siégeant en général sur la dernière phalange, autour de l'ongle ou de la pulpe. Le doigt gonfle et les douleurs pulsatiles sont difficiles à supporter, surtout la nuit. Afin que l'infection ne se propage pas, il faut impérativement la traiter.

Prévenir

  • En cas de piqûre avec une écharde ou une épine, désinfecter soigneusement la plaie.
  • Eviter de se ronger les ongles et les petites peaux qui les entourent.

Soigner

  • Retirer les bagues des doigts de la main concernée.
  • Tremper le doigt dans une solution désinfectante (3 ou 4 bains de 10 minutes par jour.
  • Appliquer une pommade antibiotique.

Mise en garde

  • Surveiller le dégonflement de la pulpe. En cas de traînée rouge le long du poignet ou de ganglion douloureux, se rendre aux urgences pour faire inciser le panaris.
  • Le cas échéant, vérifier s'il n'y a pas lieu de faire un rappel de tétanos (dernier rappel plus vieux que 5 ans).
  • S'abstenir de travailler en cuisine, le risque de contaminer le reste de la famille est trop grand.

En général, on ne sent pas la piqûre à proprement parler mais la réaction cutanée qu'elle provoque causée par la salive ou le venin de l'insecte. En cas d'allergies, certaines piqûres peuvent être dangereuses.

Prévenir

  • Divers produits appliqués sur la peau tiennent les insectes à distance.
  • Une moustiquaire autour du lit ou un grillage aux fenêtres sont très efficaces.
  • L'odeur des géraniums, tomates, menthe ou lavande plantés sur les rebord des fenêtres éloigne les insectes.
  • Des appareils insectifuges branchés sur le courant électrique font de l'effet dans un espace donné.

Soigner

  • Humecter la peau à l'endroit piqué pour calmer la démangeaison.
  • En cas de piqûre d'abeille, retirer le dard avec précaution sans écraser la poche à venin si elle y est encore attachée.
  • Des compresses froides d'acétate d'alumine calment et apaisent les démangeaisons.

Mise en garde

  • En cas de piqûre dans la cavité buccale ou la gorge, sucer immédiatement des glaçons et se rendre au plus vite chez un médecin ou à l'hôpital.
  • Si des troubles respiratoires, un malaise ou des vomissements se déclarent après une piqûre, consulter immédiatement un médecin.

Les plaies ou blessures sont causées par des agents extérieurs. Elles peuvent être superficielles (égratignures, écorchures) ou plus profondes. Les entailles aux lèvres nettes peuvent saigner abondamment, mais cicatrisent en général rapidement. Les piqûres et les morsures ont souvent l'air anodin, mais peuvent être infectées de germes pathogènes.

Prévenir

  • Observer de la prudence en maniant des couteaux, ciseaux et autres objets contondants.
  • Porter un casque lorsqu'on fait du vélo, des genouillères et des protège-coudes si l'on fait du patin ou de la planche à roulettes.

Soigner

  • Arrêter le saignement en appliquant une compresse sur la plaie. Surélever le membre si possible.
  • Si l'hémorragie est forte, appliquer un pansement compressif. Ne recourir au garrot qu'en cas d'extrême nécessité, noter l'heure de sa pose et desserrer brièvement le garrot toutes les quelques minutes afin que le membre reçoive un minimum d'oxygène.
  • Ne désinfecter les plaies qu'après les avoir nettoyées à l'eau courante.
  • Les plaies guérissent mieux à l'air libre, dans la mesure du possible, ne pas les couvrir à moins de devoir les protéger contre la saleté.

Mise en garde

  • Si le saignement est pulsatile, consulter un médecin, une artère pourrait être touchée.
  • En cas de morsure ou de blessure avec un objet pointu, consulter un médecin.
  • Si le dernier rappel de tétanos remonte à plus de 5 ans, consulter un médecin.

Les poux vient sur la peau de l'hôte et se nourrissent de son sang. On les trouve sur la tête ou sur le pubis (morpions). Les poux du corps nichent aussi dans les vêtements. Ils sont plutôt rares. Les poux se transmettent par contact direct ou en empruntant les vêtements de tiers, les morpions en général au cours de rapports sexuels.

Prévenir

  • Si l'on vit en collectivité (camping, caserne) veiller à avoir une bonne hygiène corporelle et se laver souvent les cheveux.

Soigner

  • Il existe divers produits pour se débarrasser des poux en fonction de la zone du corps atteinte. Il est important de se conformer à leur mode d'emploi.
  • Bouillir les draps et le linge de corps afin d'éliminer les poux et leurs lentes.
  • Nettoyer soigneusement peignes et brosses avec un désinfectant.
  • Les vêtements que l'on ne peut bouillir seront lavés avec un produit approprié.

Mise en garde

  • Si les démangeaisons s'avèrent insupportables, si la peau s'enflamme, il est indiqué d'en parler à votre pharmacien.

De nombreuses affections peuvent être à l'origine de démangeaisons. Il peut s'agir d'une réaction allergique, d'une maladie de la peau, de gale ou de poux ou encore de maladies non spécifiques de la peau comme le diabète, des troubles rénaux, du foie ou de goutte.

Prévenir

  • Si les démangeaisons sont simplement provoquées par une peau sèche, il est possible de les prévenir en utilisant des produits d'hygiène corporelle appropriés.

Soigner

  • Il est difficile de traiter un prurit sans en connaître l'origine. Du talc mentholé ou des compresses à l'huile essentielle de menthe japonaise peuvent avoir un effet apaisant.
  • Des médicaments antihistaminiques par voie orale peuvent calmer, mais ils ne sont à employer que pendant peu de temps. Ils ne sont pas indiqués chez les tout petits.
  • En cas de doute quant à l'origine d'un prurit, un pharmacien sera de bon conseil.

Il s'agit d'une maladie de la peau tenace, mais bénigne, qui évolue par poussées, mais n'est pas contagieuse. Elle donne des lésions desquamantes, localisées essentiellement aux coudes, genoux et dans la région lombaire. Une poussée est souvent déclenchée par des traumatismes psychiques sur un terrain génétiquement prédisposé.

Soigner

  • Bains de mer et bains de soleil (sans excès) peuvent s'avérer bénéfiques.
  • Il existe un certain nombre de médicaments locaux, suffisamment efficaces pour diminuer l'étendue des lésions et améliorer la vie des patients.

Les tiques vivent dans les bois ou dans les prés et se laissent tomber sur les animaux et les humains qui passent à proximité. Elles se fixent dans la peau et sucent le sang de leur hôte. Souvent leur présence n'est détectée qu'une fois qu'elles sont gorgées de sang et atteignent la grosseur d'un pépin de pomme ou d'un grain de raisin.

Prévenir

  • Si l'on se promène en forêt dans des régions réputées pour la présence de tiques, couvrir jambes et bras et porter des chaussures fermées.
  • Divers produits qui protègent contre les piqûres d'insectes sont également efficaces contres les tiques.

Soigner

  • Si l'on détecte une tique sur la peau, l'extraire immédiatement au moyen d'une pince en veillant à ne pas laisser la tête. Désinfecter la plaie.
  • Des pinces spéciales sont disponibles en pharmacie.
  • On peut utiliser une solution anesthésiante qui permettra de retirer la tique plus facilement.

Mise en garde

  • La salive de la tique peut être un vecteur de germes pathogènes. En cas d'apparition de rougeurs circulaires autour de la piqûre ou si l'on est pas parvenu à extraire la tête de l'animal, consulter votre pharmacien.
  • Il n'est pas recommandé de mettre de l'alcool, de l'huile ou un autre liquide sur la tique, cela l'irrite et provoque une sécrétion plus intense de salive.

Dû à un trouble veineux, l'ulcère variqueux survient presque toujours sur la jambe. En raison de mauvais reflux du sang vers le cœur, la peau se fragilise, des tâches brunâtres se forment qui peuvent dégénérer en plaies profondes, parfois très douloureuses.

Prévenir

  • Bouger régulièrement.
  • Chaque fois que possible, placer les jambes en position surélevée pour favoriser le reflux du sang vers le cœur.
  • Porter des bas de soutien.
  • Observer une hygiène rigoureuse des jambes et des pieds, surtout chez la personne âgée.

Soigner

  • Un ulcère de la jambe exige de la persévérance et des soins rigoureux.
  • Un pharmacien vous conseillera volontiers sur les médicaments disponibles en pharmacie.

Mise en garde

  • En cas de diabète, ou de trouble de la circulation, consulter un médecin.
  • Si la peau autour de la plaie, démange, pèle, suinte, s'il se forme du pus ou en cas de douleurs intenses, consulter un médecin.

Il s'agit d'une réaction allergique de l'organisme qui se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons cutanées suite à l'ingestion d'un aliment mal toléré.

Prévenir

  • Eviter l'ingestion de la substance allergène.

Soigner

  • Tenter de déceler l'aliment auquel ont est allergique.
  • Parfois, c'est un composant alimentaire qui est à l'origine d'une allergie. Consulter attentivement les étiquettes.

Mise en garde

  • En cas de doute, ne pas se re-exposer à une substance allergène. La deuxième réaction peut être beaucoup plus violente que la première.

Ce sont des stries cutanées qui apparaissent suite à une distension exagérée de la peau, notamment suite à une grossesse.

Prévenir

  • Chez la femme enceinte, masser régulièrement le ventre, les hanches et les cuisses avec une huile ou une crème spéciale.
  • Eviter les variations de poids brutales.

Soigner

  • Après une grossesse, patienter. Jusqu'à un certain point, les vergetures ont tendance à s'estomper spontanément.

Le zona est une maladie virale de la peau due à la réactivation du virus de la varicelle. L'éruption cutanée est aiguë et douloureuse. Chez les personnes jeunes, le zona est en général bénin. Chez le sujet âgé, les douleurs persistantes peuvent poser des problèmes.

Prévenir

  • Prendre les mesures nécessaires pour ne pas transmettre le virus à une personne immuno-déprimée, un nourrisson, une femme enceinte.

Soigner

  • Les lésions du zona se développent le long du trajet d'un nerf, de manière unilatérale. Ils se forment des bulles regroupées en grappes, souvent prurigineuses ou avec une sensation de brûlure et de douleur très vive.
  • Assécher les vésicules avec un antiseptique local pour éviter une surinfection des lésions.
  • Prendre des antalgiques courants.
  • Prendre de la vitamine B.

Mise en garde

  • En cas de zona ophtalmique ou de la face, consulter impérativement un médecin.
  • En raison de séquelles possibles, les personnes au dessus de cinquante ans devraient également consulter un médecin.
bioflorin