Système digestif

L'aérophagie est plutôt un signe de nervosité que de mauvaise digestion. De l'air dégluti provoque des éructations et dans certaines civilisations, il s'agit d'un signe de savoir-vivre à la fin d'un bon repas. Il peut s'agir aussi d'un trouble digestif.

Prévenir

  • Manger calmement et bien mâcher les aliments. Le repas est aussi un moment de détente.
  • Eviter les aliments difficiles à digérer.

Soigner

  • Roter peut soulager.

 Il s'agit de petites ulcérations rondes sur la muqueuse de la bouche. Si l'affection peut être douloureuse, elle est en principe bénigne et guérit spontanément.

Prévenir

  • Eviter de consommer certains aliments qui entraînent parfois une éruption comme p. ex. les noix ou les fruits acides.

Soigner

  • Tamponner les aphtes avec un désinfectant spécial, sucer des tablettes ou effectuer des bains de bouche que l'on obtient en pharmacie.
  • Remèdes de grand-mère : bains de bouche avec une décoction de sauge ou de l'extrait de camomille.

Mise en garde

  • Si l'éruption est accompagnée de fièvre, parlez-en à votre pharmacien.

 Météorisme, flatulences ou ballonnements, ces noms désignent l'accumulation de gaz dans les intestins qui donnent lieu à des émissions peu appréciées. Aussi désagréables qu'ils soient, les ballonnements sont, dans la plupart des cas, parfaitement anodins.

Prévenir

  • Manger calmement en évitant d'avaler de l'air.
  • Modérer sa consommation d'oignons, choux, choucroute, haricots, lentilles, radis, raifort, fruits à noyau, son et édulcorants artificiels.

Soigner

  • Des tisanes de cumin, de camomille ou de fenouil peuvent avoir un effet calmant.

 Ce sont les troubles les plus fréquents du tube digestif qui se manifestent par une sensation du brûlure derrière le sternum le plus souvent dans l'heure qui suit un repas. Elles ne sont cependant pas toujours en relation avec la prise de nourriture.

Prévenir

  • Renoncer à l'alcool et au café, ne pas fumer.
  • Manger le moins acide possible, éviter agrumes, vinaigre, etc.
  • Prendre plusieurs collations par jour au lieu d'un repas copieux.
  • Ne rien manger deux à trois heures avant de se coucher.

Soigner

  • Le cas échéant, perdre le poids excédentaire.
  • Des médicaments en vente libre peuvent soulager des troubles occasionnels.

Mise en garde

  • Si les brûlures se produisent régulièrement et persistent plus de 10 à 15 jours, parlez-en à votre pharmacien.
  • Si la prise de nourriture déclenche de fortes brûlures.
  • Certains médicament peuvent provoquer des brûlures d'estomac

 La fréquence des selles est variable d'un individu à l'autre, toutefois on peut considérer qu'il y a constipation avec moins de trois selles par semaine. Dans la plupart des cas, les causes sont à chercher dans le régime alimentaire.

Prévenir

  • S'alimenter avec une nourriture riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, pain complet).
  • Eviter le stress.
  • Boire au moins deux litres de liquide par jour (eau, thé, infusion, jus de fruits ou potages), cela favorise la régularité des selles.

Soigner

  • Si, malgré les mesures préventives il est nécessaire de recourir à un laxatif, le faire de manière très occasionnelle, car la prise régulière de ces produits crée l'accoutumance et augmente le risque de constipation.

Mise en garde

  • Si une constipation survient de manière inattendue, si elle s'accompagne de sang dans les selles ou de douleurs abdominales persistantes, consulter un médecin.
  • La constipation peut aussi être en relation avec une prise de médicaments.

 On parle de diarrhée lorsque des selles liquides se produisent plus de trois fois par jour. Elle peut être accompagnée de crampes ou de fièvre. En général elle est liée à une infection par germes pathogènes et finit au bout de deux à trois jours.

Prévenir

  • Dans un pays au niveau d'hygiène rudimentaire, n'absorber que des aliments cuits et des boissons que l'on ouvre devant vous.

Soigner

  • Absorber beaucoup de liquide et de sel pour compenser la perte.
  • Pendant la phase aiguë, ne consommer que des aliments faciles à digérer, p.ex. biscottes, soupes, riz, pommes râpées.
  • Certains médicaments en vente libre peuvent favoriser la guérison, mais ils ne doivent pas être absorbés de façon prolongée.

Mise en garde

  • Si l'on voyage dans un pays qui connaît un risque de choléra ou de fièvre typhoïde, envisager une vaccination et rester très vigilant. La vaccination ne protège pas à 100 pour cent.
  • Chez le nourrisson, une déshydratation constitue un risque réel, consulter un pédiatre.

 Les douleurs abdominales ont de très nombreuses origines, elles peuvent traduire : un problème gastro-intestinal, rénal, hépatique, génital, voire même cardiaque. Les douleurs dues à des troubles de la digestion ou les infections gastro-intestinales sont en principe passagères.

Soigner

  • S'abstenir de manger pendant plusieurs heures.
  • En cas de douleurs abdominales aiguës dont on ignore la cause, s'abstenir de prendre des anti-douleurs qui rendent le diagnostic difficile.

Mise en garde

  • Si les douleurs sont très vives, si elles sont accompagnées d'autres symptômes ou si on ne se les explique pas, il est indiqué de consulter un médecin.

 C'est l'inflammation de l'ensemble de la muqueuse digestive de l'estomac aux intestins. Elle entraîne nausées, vomissements et diarrhées. La cause en est le plus souvent virale.

Soigner

  • Se réhydrater en buvant des boissons sucrées ou des soupes riches en sels minéraux.
  • Surveiller spécialement les nourrissons mais éviter de leur donner du lait. Des substituts de réhydratation sont vendus en pharmacie.

 Par gingivite, on entend une inflammation des gencives qui se manifeste par des saignements fréquents. Son origine réside souvent dans une hygiène insuffisante, mais elle peut être une conséquence d'une maladie.

Prévenir

  • Pratiquer une bonne hygiène dentaire.

Soigner

  • Se rincer la bouche avec un produit approprié.
  • Se masser les gencives avec de la teinture d'arnica ou de myrrhe.

Mise en garde

  • Même lorsqu'on pense avoir des dents et des gencives en bonne santé, il faudrait se rendre chez le dentiste une fois par an pour un contrôle.

 La nausée est souvent accompagnée d'une forte envie de vomir et un vomissement est très souvent précédé de nausées.
Troubles digestifs, nervosité, maux de voyage, migraines, grossesse, les causes de nausées et de vomissements sont nombreuses. Dans la plupart des cas, ces symptômes sont anodins.

Soigner

  • Se reposer ou se promener à l'air frais.
  • Ne rien manger pendant une heure après avoir vomi.
  • Se réhydrater et veiller à un apport suffisant en sels minéraux.

 Il s'agit de parasites intestinaux (vers). Ils provoquent démangeaisons anales et troubles intestinaux. Les enfants en sont plus fréquemment atteints.

Prévenir

  • En présence d'oxyures, il s'agit d'observer une hygiène rigoureuse pour éviter la dissémination des œufs. Se laver fréquemment les mains et se brosser les ongles. Nettoyer les vêtements et la literie.
  • Vermifuger régulièrement les animaux de compagnie, chien et chat.

Soigner

  • Il faut en général traiter toute la famille. Le traitement est simple et disponible en vente libre.

Mise en garde

  • S'assurer qu'il s'agit d'oxyures uniquement.
bioflorin